Expert Gilles CHAINE - Son Mail du 03/07/2009 à Overblog

Je rappelle que le Pr Gilles CHAINE fut l’expert mandaté par le TGI de Paris pour diriger la 2ème expertise judiciaire (contre-expertise) dans le cadre du procès pour fautes médicales intenté à l’encontre des chirurgiens Michel TAZARTES, Darina KRASTINOVA-LOLOV et Bertrand BAUJAT. Cette deuxième expertise médicale judiciaire eut lieu le 14 février 2009 à l’hôpital Avicenne, de Bobigny. Comme la première, dirigée par le Pr Laurent LAROCHE (CHNO des 15/20, Paris), en novembre 2002, elle n’avait « d'expertise » que le nom, et « de médical » ou de « judiciaire » que les adjectifs. (Voir articles concernant ces expertises). 
----------

Le 2 juillet 2009, je suis allée à l’Hôpital Avicenne, à Bobigny, pour distribuer et afficher l’article intitulé « Expertises médicales judiciaires – Le Simulacre », sur lequel j'indiquais également mon adresse mail et l'URL de mon blog http://azureine.over-blog.com.
Le lendemain, 3 juillet, le Pr Gilles CHAINE envoyait un signalement d’abus sur mon blog. 
Je ne reproduis, ci-dessous, que la partie du message reçu de l’équipe d’Overblog correspondant aux propos du Pr Gilles CHAINE dans le mail (ou le signalement d'abus) qu’il leur a adressé :
« Les propos tenus à mon encontre sont diffamatoires et créent un préjudice à mon encontre. Ces propos ont fait l'objet d'une plainte au commissariat. L'auteur de ce blog tient des propos mensongers et n'apporte pas de preuves à ces allégations. De plus ce blog reprend des éléments d'une procédure judiciaire sans autorisation du juge ni des parties. Ces éléments ne peuvent être portés à la connaissance du public sans l'autorisation expresse du juge. Je vous remercie de bien vouloir supprimer toute mention au Docteur Chaine et au Professeur Chaine. je reste à votre disposition pour toutes questions, Bien à vous, Gilles Chaine »

En tant que reprise exacte du rapport d’expertise du Pr CHAINE, mes articles ne peuvent, en aucun cas, être qualifiés de « diffamatoires » et ne sauraient pas davantage créer un « préjudice » à son encontre. Ils peuvent, en revanche, utilement renseigner les visiteurs de mes sites sur le genre d’expertise médicale judiciaire qu’il dispense et le genre de traitement qu’il réserve à une victime de fautes médicales.

Dans mes différents articles portant sur son expertise, j’ai repris son rapport aux fautes de frappe, de ponctuation, d’orthographe ou de grammaire près. Toutefois, pour lui retirer toute possibilité d’arguer, ne serait-ce que d’une éventuelle erreur de virgule de ma part, je vais scanner l’intégralité de son rapport d’expertise et le publier, petit à petit, sur le net, après avoir surligné les passages les plus intéressants.

Il restera alors, à l'Expert CHAINE, à répondre des accusations de tenir des « propos diffamatoires » et des « propos mensongers » qu’il porte à mon encontre dans le message cité ci-dessus, et à « apporter la preuve » de ses propres « allégations ».
En effet, déclarer « diffamatoires » et « mensongers » des propos qui ne le sont pas est, proprement, ce que l’on appelle de la dénonciation calomnieuse, « punie de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende ».

La deuxième partie de son mail est tout aussi fausse que la première. (Incidemment, il semble complètement oublier le fait que je constitue l'une des deux parties du procès et que je me suis donnée à moi-même toute autorisation nécessaire pour publier ce qui me chantait concernant les fautes médicales et les expertises judiciaires bidon dont j'ai été victime !)
Faut-il qu’il ait été bien mal informé pour s’être imaginé que des jugements publics ne pouvaient être diffusés librement !

A mon avis, il s’est fait avoir, s'il a cru que c’était le cas et que personne ne découvrirait le pot aux roses concernant ses agissements !
Lui qui s’imaginait pouvoir tricher tranquille !...
Eh, ben, non ! Même ça, ce n’est pas permis… Du moins, pas officiellement.

Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×