Messages aux Visiteurs de mes blogs et sites

Le 23 janvier 2010, j'ai remarqué que la veille,  ne trouvant pas mon site http://victimesdefautesmedicales.e-monsite.com en ligne, comme d’habitude, un visiteur avait lancé une recherche spécifique sur Google, pour essayer de le retrouver.
Cela m’a beaucoup touchée.
Je voudrais donc informer les visiteurs que mes deux sites,
http://victimesdefautesmedicales.e-monsite.com
et http://vueetdailleurs.e-monsite.com  
ont été désactivés sans préavis par l'équipe d’E-monsite, lundi 18 janvier, à la suite d’une plainte émanant, selon toute vraisemblance, de l’un ou de plusieurs des chirurgiens et/ou experts judiciaires dont je parle dans mes billets : les Drs CHAINE, TAZARTES, LAROCHE, KRASTINOVA et BAUJAT. Il s'agit d'une mesure temporaire et j'espère qu'ils seront, bientôt, remis en ligne. 

En attendant, j'en ai ouvert cinq autres en remplacement, respectivement les 19, 22 et 27 janvier 2010 et les 2 et 6 février : 
http://voiretrevoir.e-monsite.com,
http://lesyeuxdazureine.e-monsite.com, où j'ai même mis, en en-tête, une photo de mes yeux d'avant les opérations – ces mêmes yeux que les chirurgiens, les Drs TAZARTES, KRASTINOVA et BAUJAT, ont saccagés.  
http://azureinevdfm.e-monsite.com,
http://uncertainregard.e-monsite.com
et http://vuedeschoses.e-monsite.com.

Je voulais également vous informer du succès de mon site : http://victimesdefautesmedicales.e-monsite.com, créé le 9 août 2009.

Le 18 janvier 2010, soit un peu plus de 5 mois après sa création, il avait totalisé 3 877 visiteurs, qui ont lu 11 653 pages, soit une moyenne de 24 visiteurs et 72 pages lues par jour (3 pages pour chaque visiteur), à compter du premier jour.
Vu le domaine extrêmement circonscrit que je couvre (ma triste expérience des fautes médicales et des expertises judiciaires bidon), ce taux de fréquentation régulière est très encourageant. Je suis presque sûre que les Drs LAROCHE, TAZARTES, CHAINE, BAUJAT, et KRASTINOVA n'en font pas autant sur leurs propres sites. Ce taux de fréquentation relativement élevé est aussi, malheureusement, significatif d'un fait beaucoup plus grave : les personnes touchées par les fautes médicales et/ou les expertises judiciaires bidon sont plus nombreuses et plus en détresse qu'on ne le croit.

C'est aussi pour ces personnes que j'élève la voix.

Depuis que je m’exprime sur le net, les Drs LAROCHE, CHAINE, BAUJAT, TAZARTES et KRASTINOVA, n'ont de cesse que de me faire taire. Comme j'ouvre, au moins, autant de blogs ou de sites qu'ils réussissent à en faire suspendre ou désactiver, ils ont adopté un nouveau plan de bataille : depuis des mois, ils multiplient les signalements d'abus auprès de Google (souvent, plusieurs par jour, visant mes différents sites), et peut-être aussi auprès des autres moteurs de recherche, pour obtenir que mes sites soient éliminés des index des moteurs de recherche afin que les informations qu’ils contiennent, et qui les intéressent au premier chef, n’apparaissent plus sur le net. Futé, non ?

Le jour où les moteurs de recherche accepteront de censurer l'information qu’ils fournissent pour n’afficher que celle qui flatte les groupes de pression, quels qu’ils soient, alors, là, il sera vraiment temps de s'inquiéter, et de s’inquiéter beaucoup.

Cela étant dit, de même que l’Expert CHAINE n’avait rien gagné en se plaignant à plusieurs reprises auprès d’Overblog et en obtenant, le 5 août 2009, la suspension de mon premier blog http://azureine.over-blog.com, celui ou ceux qui se sont plaints auprès d’E-monsite et ont obtenu la désactivation de mes sites
http://victimesdefautesmedicales.e-monsite.com
et http://vueetdailleurs.e-monsite.com, n’ont rien gagné, non plus, dans l’affaire : malgré leur création récente, les cinq nouveaux sites ouverts chez E-monsite totalisent, ensemble, un taux de fréquentation quotidienne beaucoup plus élevé que n’en totalisait http://victimesdefautesmedicales.e-monsite.com, le seul site vraiment actif chez e-monsite.

En effet, j’avais à peine commencé à utiliser http://vueetdailleurs.e-monsite.com et, en tout état de cause, il ne contenait que deux pages et un billet. L’une des deux pages était un poème de Sully Prudhomme sur les yeux ; quant à l’autre page (Le Jour où ma vie s’est arrêtée) et à l’unique billet (L’Expert CHAINE se manifeste auprès d’Overblog et fait suspendre mon premier blog : http://azureine.over-blog.com), il s’agissait de textes informatifs, de comptes-rendus de faits qui se sont effectivement produits et que personne ne peut contester, pas même l’Expert CHAINE lui-même. Je comprends d’autant moins la raison pour laquelle l’équipe d’E-monsite l’a désactivé en même temps que http://victimesdefautes.e-monsite.com qui, au moins, contenait certains commentaires personnels ! Ne serait-il plus permis, en France – pays de la Révolution et des Lumières - ni de dire ce que l'on pense, ni même de rendre compte des faits ?

Bon courage à tous ceux qui souffrent.

Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

 P.S. : Voir, notamment, les pages ou articles intitulés 
- « L’Expert CHAINE se manifeste auprès d’Overblog et fait suspendre mon premier blog
http://azureine.over-blog.com »
- « Des Signalements d’abus… Comme s’il en pleuvait ! – 1er Volet : Les Signalements d’abus classés par date, blog/site concerné et article figurant sur la page en cache »
- « Des Signalements d’abus… Comme s’il en pleuvait ! - 2ème Volet : Les Chiffres »

- « Des Signalements d’abus… Comme s’il en pleuvait ! - 3ème Volet : Analyse »
- « Expertises médicales judiciaires : Le Simulacre (Hôpital Avicenne, Bobigny, 2 juillet 2009) »

Très prochainement, je publierai un article consacré au relevé et à l’analyse des quelques commentaires dont j’ai agrémentés certains de mes articles – de façon à ce que les Drs TAZARTES, CHAINE, KRASTINOVA, BAUJAT et LAROCHE (un seul ou plusieurs, ensemble ou séparément) ne se paient plus de faux semblants et ne prennent plus les gens pour des imbéciles lorsqu’ils envoient des signalements d’abus sur mes blogs ou sites ou cherchent à les faire supprimer.

A leur place, je me méfierais, d'ailleurs : la dénonciation calomnieuse est un délit, de même que le harcèlement moral et l’entrave à la justice.

Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×